France-TV : André Gattolin salue le maintien de l’entrée en vigueur de sa loi au 1er janvier 2018

André Gattolin, sénateur LREM des Hauts-de-Seine, salue le retrait par la Commission des finances de l’Assemblée nationale de l’amendement décalant l’entrée en vigueur de sa loi dans le cadre du débat sur l’article 19 du PLF 2018.

Cet amendement prévoyait en effet de reporter à 2019 la suppression de la publicité dans les programmes jeunesse de France Télévisions, prévue à l’article 2 de la LOI n° 2016-1771 du 20 décembre 2016, suite à un intense lobbying conduit par la direction de la holding de l’audiovisuel public.

André Gattolin déclare : « Je me réjouis que l’intérêt général et notamment la protection de nos enfants aient primé sur quelques intérêts particuliers. Dès 2018, les enfants disposeront donc d’un espace télévisuel sans publicité, alternatif à l’offre privée, comme l’avait décidé à une très large majorité la représentation nationale en fin 2016. La décision de la commission des finances de l’Assemblée nationale est cohérente, puisque cet amendement allait à l’encontre de l’esprit de la réforme de l’audiovisuel public qui devrait être prochainement initiée par le gouvernement, conformément aux engagements de campagne d’Emmanuel Macron. »

« L’argent public est l’argent de tous et il appelle par nature à une gestion exemplaire et transparente de celui-ci » conclut André Gattolin, co-auteur en septembre 2015 avec Jean-Pierre Leleux d’un rapport sénatorial intitulé « Pour un nouveau modèle de financement de l’audiovisuel public ».

> Le dossier législatif complet sur le site du Sénat

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *