Rapprochement France 3 – France Bleu et avenir de la RNT

Rapprochement des antennes de France 3 et France Bleu et avenir de la Radio Numérique Terrestre (RNT) : ce sont les deux sujets sur lesquels André Gattolin a interrogé Françoise Nyssen, ministre de la Culture, lors de son audition par la commission culture du Sénat, le 25 octobre 2017 dans le cadre du PLF 2018.

Retrouvez ci-dessous la vidéo comprenant également les réponses de la ministre, ainsi que le compte-rendu de cet échange :

M. André Gattolin. – S’agissant des synergies à l’intérieur de l’espace audiovisuel, il en est une qui est réapparue dans le débat qui a eu lieu à l’Assemblée nationale et qui concerne France 3 et France Bleu. Ces deux entités sont publiques et leur développement numérique est loin de répondre aux attentes, d’autant qu’une offre privée se développe, avec des télévisions privées en association avec la presse quotidienne régionale. Il est assez urgent d’envisager une stratégie dans ce domaine. Quel est votre point de vue ? Le Ministre du budget, qui n’est pas celui de la culture, a évoqué cette possibilité de rapprochement.

Par ailleurs, la radio numérique terrestre semble avoir été oubliée depuis ces dernières années ? A-t-on l’intention de débrancher la FM pour passer au tout numérique, comme nous l’avons fait pour la télévision ? Cette question est sans doute quelque peu prospective en l’état, mais quelle est votre position et celle du Gouvernement sur cette question ?

(…)

Mme Françoise Nyssen. – Je vous remercie, Monsieur Gattolin, pour votre question sur la synergie entre France Bleu et France 3. Ces réseaux représentent chacun un tiers des effectifs de leurs groupes respectifs et ont naturellement vocation à coopérer pour fournir un meilleur service de proximité à nos concitoyens. Des coopérations existent dans le secteur de l’immobilier ou pour réaliser des interviews communes, comme lors de la dernière élection présidentielle. Ces efforts devraient être poursuivis, s’agissant notamment de la production de programmes communs dans une logique multicanale – radio, télévision et internet. Dans tous les cas, ces coopérations devront être examinées le moment venu avec Radio France et France Télévisions.

Le CSA poursuit le développement de la radio numérique terrestre (RNT), en complément de la bande FM aujourd’hui saturée. Le Gouvernement évalue également les demandes de diffusion RNT de Radio France et de France Médias Monde, en exerçant son droit de préemption au profit de FIP à Lille et Lyon, du Mouv’ à Strasbourg et de RFI dans ces trois villes. Toutefois, l’absence de grande radio privée nationale reste préjudiciable au succès de la RNT déjà largement concurrencée par les usages connectés. La consultation lancée cet été par le CSA sur la possibilité d’un appel à candidatures au niveau national viendra nous éclairer sur le futur de la RNT. En attendant, la FM continue d’avoir de beaux jours devant elle, son remplacement n’étant pas à l’ordre du jour.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *