Résolution européenne sur les relations entre plateformes en ligne et entreprises

Constatant que les relations entre les plateformes d’intermédiation et les entreprises sont peu transparentes et souvent déséquilibrées, situation qui pénalise in fine le consommateur en réduisant la concurrence et l’offre de biens et services, André Gattolin et Colette Mélot ont défendu devant la commission des affaires européennes du Sénat une proposition de résolution européenne qui estime que la proposition de règlement européen à ce sujet doit être complétée et précisée.

> Consulter le texte de la résolution européenne

> À lire également : Marché unique numérique européen : garantir la protection des consommateurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *