#NosIdeesPourLaFrance : Remettre le citoyen au cœur de l’action publique

À l’occasion de la présentation, à Chartes, de la contribution de LaREM au Grand Débat National, André Gattolin a présenté les principales grandes pistes du mouvement pour l’action publique.

Insistant sur la nécessité d’une « action ascendante, bas vers le haut », il a estimé nécessaire de renforcer la place de la société civile dans les organes de gestion des services publics, à l’image de la participation des associations de consommateurs aux conseils d’administration de la télévision et de la radio publiques.

Il a également plaidé pour des systèmes d’information simplifiés pour localiser les services publics en fonction de chaque situation personnelle : « le service public doit cesser de fonctionner en silos et sans approche personnalisée », a-t-il déclaré, estimant problématique la complexification croissante des formalités administratives. « Il n’y a pas deux sites Internet bâtis suivant les mêmes normes ! »

S’agissant des études d’impact préalables aux textes de lois, André Gattolin appelle à une meilleure évaluation de leurs effets sociétaux, évaluation qui doit aussi s’opérer en aval de l’entrée en application des textes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *