Chine et OMC : ne nous mettons pas dans un embarras comparable à celui du TTIP

aperçu > En vidéo sur le site du Sénat

J’interpellais Mathias Fekl ce mardi, en séance publique, au sujet du statut d’économie de marché revendiqué par le Chine au sein de l’OMC. Ci-dessous le textede cette intervention (seul le prononcé fait foi) :

« Ma question s’adresse à M. Matthias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur.

La Chine connait depuis plusieurs mois un net ralentissement de sa croissance économique. Actuellement en surproduction sidérurgique, ce sont des centaines de millions de tonnes d’acier que ce pays déverse à présent à prix cassé sur le marché mondial, mettant ainsi en danger des dizaines de milliers d’emplois en Europe.

Parallèlement, la Chine réclame haut et fort un changement de statut au sein de l’OMC pour obtenir celui  d’économie de marché, qui lui permettrait d’esquiver les nombreuses procédures anti-dumping dont elle fait l’objet de la part de l’Union européenne.

Dans ces discussions cruciales pour notre économie, c’est la Commission européenne qui conduit seule les négociations pour l’ensemble des pays de l’Union. Soucieuse de pas s’aliéner les bonnes grâces de le Chine, cette dernière tient des propos assez ambigus et fait preuve de beaucoup d’opacité sur l’état actuel des pourparlers.

De leur côté, la plupart des Etats membres évitent de s’exprimer sur le sujet, redoutant sans doute d’éventuelles mesures de rétorsion à leur endroit.

Monsieur le ministre, afin d’éviter de nous retrouver dans une situation encore plus embarrassante que celle du TTIP, ne serait-il pas pertinent que la France demande la conduite d’une véritable étude d’impact publique, par secteur et par pays, ainsi que l’inscription de ce sujet à l’ordre du jour du prochain Conseil européen ?

Je vous remercie. »

One comment

  1. Il faut bien comprendre que la Chine est toujours dirigée par un régie totalitaire, officiellement communiste,même si le PC Chinois a bien dérivé du marxisme original et ne mérite pas vraiment cette appellation. Mais sur le fond, cela permet à la Chine de faire ce qu’elle veut en économie, puisque tout peut être fixer et contrôler par l’état chinois.
    Par ailleurs, la corruption a toujours été importante en Chine et les droits sociaux et de l’homme n’ont jamais été très respectés dans ce pays.
    La présence même de la Chine dans des organisations comme l’OMC devrait être discutée.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *